Accueil>Nos chantiers en cours>Qualité de Vie au Travail au sein des EHPAD

Qualité de Vie au Travail au sein des EHPAD

Former autrement - 07/11/2018
L’opportunité de tester le modèle AFEST au sein des TPE de proximité

Patrick Bénony, Responsable des projets et partenariats
Catherine Bissey, Directrice R&D

De nombreuses études font état de l’importance de la sinistralité au sein des EHPAD. Elle se traduit par l’indice de fréquence et le taux de gravité les plus élevés en France, lesquels entraînent de nouvelles règles de tarification en matière d’arrêt de travail et de maladie professionnelle pour les adapter à la réalité de la sinistralité de chaque entreprise.

On constate en outre que les acteurs sont multiples dans le domaine de la prévention des risques, que l’hétérogénéité des offres de service et leur faible lisibilité génèrent au final un manque de coordination entre les acteurs dans un secteur qui en aurait pourtant cruellement besoin.
Fort de ce constat, l’OPCA PEPSS et UNIFAF, les 2 principaux OPCA du secteur, ont saisi l’opportunité offerte par la DIRECCTE IDF de conduire un EDEC [1] sur la Qualité de Vie au Travail. L’objectif est d’accompagner les EHPAD de moins de 250 salariés pour la mise en œuvre d’une stratégie de prévention des risques professionnels et l’amélioration de la qualité de vie au travail.

Les services techniques de l’OPCA PEPSS et d’UNIFAF-IDF s’appuient sur les compétences de l’ARACT IDF tout au long de la réalisation de ce projet structuré en 2 grandes étapes : un inventaire de l’existant suivi de la construction d’un dispositif à partir des bonnes pratiques constatées au sein du secteur.

Plusieurs actions sont envisagées pour constituer le dispositif à venir : en fonction des publics cibles – chefs d’établissement, managers et opérationnels – et de leur capacité à agir sur la mise en œuvre d’une démarche QVT au sein des établissements.

Pour ce faire, l’OPCA PEPSS et Unifaf s’appuieront sur les travaux antérieurs de l’ARACT Ile de France et sur un panel de 10 établissements témoins (5 par OPCA) considérés comme vertueux en matière de QVT (qualité de vie au travail) et de PRP (prévention des risques professionnels). L’intention est de construire à partir des bonnes pratiques, d’une part, et de la stratégie actuelle des établissements témoins et de leurs usages, d’autre part, un dispositif en prise avec le réel.

 

Cette observation des usages permettra de valider et/ou d’adapter les pistes de formation-action déclinées ci-dessous.

  • Un outil d’auto positionnement en ligne à destination des dirigeants sur le sujet de la QVT et la PRP au sein de leur établissement.
  •  Un dispositif de formation hybride au bénéfice des managers, s’appuyant sur 2 modalités congruentes :
  1. une formation en ligne
  2. des Actions de Formation En Situation de Travail (AFEST), que le manager sera chargé d’organiser au bénéfice des salariés, au sein des établissements.
  • Un MOOC construit à partir des vidéos développées par l’ANACT sur les pratiques des EHPAD en matière de QVT ainsi que l’ensemble de l’offre associée au présent dispositif : cartographie des acteurs, auto positionnement des établissements et formation-action des équipes. Ce Mooc, par nature ouvert à tous, touchera le grand public et permettra de rendre visible la démarche menée par les quatre partenaires et de sensibiliser le plus grand nombre aux enjeux et aux fondamentaux de la QVT.

 

L’action expérimentale concerne les établissements franciliens. Néanmoins il est prévu, à partir de l’évaluation des résultats de l’action, d’organiser son déploiement sur l’ensemble du territoire.

L’OPCA PEPSS, via sa direction R&D, est en charge de piloter ce projet.

Au-delà de l’intérêt du dossier qui permet de diffuser les principes qui gouvernent les dispositifs et le concept de qualité de vie au travail, cette étude doit permettre à la F@briC de construire et généraliser un protocole AFEST. L’hypothèse est de s’appuyer sur les conseillers de proximité de l’OPCA PEPSS afin qu’à terme ils essaiment cette nouvelle modalité de formation au sein des entreprises adhérentes de l’OPCA PEPSS, l’enjeu étant que le modèle soit compatible avec les contraintes et l’organisation des TPE de proximité de moins de 11 salariés.

 

[1] Engagement de développement de l’emploi et des compétences

partager cette page : imprimer :